Événements passés

Voir aussi la rubrique « C’est déjà du passé » dans le site des associations 

 

2015

Boris Pahor à Luc le 8 mai 2015

3 jours avec Boris Pahor. Le jeudi 7 mai à la cité scolaire de Die : rencontre avec les jeunes

Le vendredi 8 mai : commémoration du 8 mai, 70 ans après la capitulation de l Allemagne nazi en présence de Boris Pahor, grand témoin ayant vécu les camps de concentration dont le Struthof dans les Vosges. Résistant, puis homme libre tel que le décrit le beau film de Fabienne Issartel : « Boris Pahor portrait d’un homme libre ». Et enfin grand écrivain. Il a écrit un chef d’oeuvre « Pélerin parmi les ombres » qui relate son retour à Struthof et les souvenirs d’horreur dans ce camp. 

 En savoir plus sur Wikepédia

 Ecoutez sur RDWA : cycle Boris Pahor

Voir encore médias citoyen

 

De bons moments en 2015

De beaux moments festifs nous ont rassemblés. Valses sous les guirlandes et cochon de lait en décembre, lors du traditionnel repas des Anciens. Cérémonies des vœux, en janvier, où suite aux attentats parisiens, le besoin de se réchauffer aux mots du maire et à la Clairette a réuni de nombreux Lucois. La « Soirée Tartiflette » ensuite, a (très !) joyeusement célébré la création de l’association « Les Jeunes du Claps ». Puis le Carnaval, soutenu par le Syndicat d’Initiative, a été pris en main par des bénévoles désireux de ne pas laisser disparaître cette tradition rebelle et créative. Déguisés plumes au vent, parents et enfants sont arrivés de tout le Diois pour assister aux réjouissances : spectacles de rue déjantés avec échassiers et brouette sonore, musique cajun puis l’immense feu qui, avec le Carmentran, a fait flamber tous les malheurs de l’année passée ; pour terminer en dansant. Fin mars, l’équipe voironnaise Racont’art est venue raconter des histoires de vie dans une ambiance de cabaret organisée par Voconces’Anim. En avril, la Comédie itinérante, de la scène nationale de Valence, proposait « L’Abeille d’Arménie ». La troupe avait auparavant présenté à l’école ce conte moderne, abordant avec délicatesse les blessures laissées par le génocide arménien. En mai, enfin, nous recevions le grand écrivain slovène Boris Pahor.

En été une pléthore de spectacles musiques, théâtres, la traditionnelle fête du four et bien entendu les déjà « habituels » spectacles au Caba du Rez de chaussée.

Les rendez-vous sont généralement annoncés dans le village et la plupart sur le site www.associations-lucendiois.fr