Journées citoyennes à Luc-en-Diois les 21 et 22 septembre

A Luc-en-Diois, deux petits musées municipaux ouvrent leur porte à l’occasion des Journées du patrimoine et font découvrir deux personnalités locales, hautes en couleurs !

Louis Froment, prêtre de la paroisse de 1956 à 1994, a été toute sa vie un collectionneur rigoureux et passionné, récoltant plus de 4500 fossiles. Une sélection est présentée dans un cabinet de curiosité inspirée de sa salle de travail : des tiroirs pleins de surprises attendent le visiteur, pour découvrir le mystère des fossiles, lorsque le Diois était encore sous la mer…

Max Rolland, dernier bourrelier du village, a fabriqué et réparé les harnais des chevaux et des mulets jusqu’en 1952… et l’arrivée massive du tracteur. Le mobilier, les outils et même le balai en paille de millet sont restés intacts dans son atelier. A sa mort, son petit fils a souhaité léguer à la commune cette collection émouvante, qui plonge le visiteur dans un autre temps…

Visites guidées avec Jeanne Aimé-Sintès, interprète du patrimoine, le samedi 21 et le dimanche 22 septembre, à 10h, 11h, 14h, 15h et 16h. Sans réservation.

En marge des visites guidées, vous aurez l’occasion de voir l’intérieur de l’ancienne salle des fêtes qui a été inaugurée en 1933 sous le nom de salle d’éducation populaire et la photo à l’échelle 1/2 d’une partie de la mosaïque aux bucranes, datée du premier siècle avant J.-C., qui a été découverte dans le village. L’original étant exposé dans le musée d’Art et d’Archéologie de Valence.

Pour toute visite, guidée ou libre, le RDV est fixée devant la mairie. Pour toute info supplémentaire adressez vous à l’Office du Tourisme ou téléphoner au 06 85 47 92 33.